à propos

Hors du monde ou en son cœur, le jardin se détache sur le reste de la Création par sa différence essentielle.

Qu’il veuille rivaliser avec la nature, et il tente alors de la reproduire pour atteindre à cette perfection, pour revenir à un état primitif d’accord avec le monde.

Qu’il veuille s’opposer à l’imperfection terrestre, et deux voies s’offrent à lui contre les vicissitudes du transitoire: la simplicité rustique du travail agricole ou, à l’opposé, la magnificence qui exalte glorieusement les pouvoirs humains dans l’expression sublime du jardin.

D’emblée le lieu dévoile la richesse de ses intentions et de ses formes, sa part essentielle d’utopie.